Le beach-volley, pour garder la forme sur la plage

Pour ceux qui veulent combiner fitness et plage, le beach-volley sportif est le choix idéal. Le classique des sports de plage vient de Californie et est une discipline olympique depuis 1996. Aucun autre sport ne combine la technique, l’athlétisme, le fitness et le plaisir aussi bien que le beach-volley.

Création du beach-volley

Mais le beach-volley ne se joue plus seulement sur la plage. Ces dernières années, des terrains de beach-volley ont été créés dans presque toutes les grandes villes. Les bars de plage, les piscines extérieures et autres installations sportives offrent souvent des terrains individuels pour attirer les amateurs de volley-ball de plage.

Règles du volley-ball de plage

Contrairement au volley-ball sportif classique, une équipe de volley-ball de plage n’est composée que de deux joueurs. Les règles sont en grande partie les mêmes que celles du volley-ball classique. Pour rendre le jeu rapide et attrayant, seule la passe au sein d’une équipe peut être jouée par le haut. Toutes les autres balles doivent être creusées ou jouées en attaque. Après sept points, le côté du tribunal est changé. Le terrain est plus petit de 16 x 8 mètres, le filet est un peu plus bas de 2,43 mètres pour les hommes et 2,24 mètres pour les femmes, et la locomotion dans le sable fin est beaucoup plus fatigante et encombrante. Mais c’est ce qui rend le beach-volley si attrayant pour tous ceux qui aiment passer leur temps et profiter du soleil et de la plage en même temps.

Jouer au volley-ball de plage vous met en forme

Parce que les joueurs de volley-ball de plage ont besoin d’une bonne condition physique, de force et d’endurance pour les nombreux coups de pied rapides dans le sable et les sauts d’attaque. Les débutants, en particulier, remarqueront bientôt que le volley-ball de plage semble plus facile qu’il ne l’est. Afin de se préparer au volley-ball de plage et de renforcer le corps en conséquence, il est recommandé d’effectuer un entraînement musculaire ciblé sur les muscles des cuisses, du tronc, des bras et des épaules. Les exercices de sprint dans le sable ainsi que l’entraînement d’endurance sont également importants pour ce sport afin d’améliorer vos performances sur le terrain de volley-ball de plage. Un joueur de volley-ball de plage brûle entre 500 calories et 600 calories par heure. Ce sport entraîne de nombreux groupes de muscles, car les séquences de mouvements du beach-volley sont relativement complexes et rapides. Bien que le volley-ball de plage soit l’un des sports sans contact direct avec les adversaires, il n’est pas entièrement sans danger. La plupart des blessures au volley-ball de plage peuvent être évitées par un échauffement, un entraînement ciblé et surtout par l’apprentissage de techniques de jeu correctes. Néanmoins, il existe certains risques.

Blessures au volley-ball de plage

Comme dans le volley-ball classique, les doigts sont parmi les parties du corps les plus menacées en raison du blocage constant, du rebond et de la vitesse parfois très élevée de la balle. Les entorses, les déchirures de tendons et les fractures ne sont pas fréquentes, mais peuvent se produire. Un bon étirement et un réchauffement adéquat des doigts et des mains avant de jouer au volley-ball de plage réduisent le risque de telles blessures. Si un doigt est légèrement endommagé, du ruban adhésif médical peut également être utilisé pour bander le doigt ou l’articulation. La question de savoir si vous pouvez continuer à jouer doit être clarifiée avec un médecin. Grâce au terrain de jeu souple et sablonneux, les articulations des genoux et des chevilles ainsi que la colonne vertébrale ne sont pas aussi sollicitées que dans le hall. Néanmoins, le volley-ball de plage présente toujours des dangers, comme les déchirures des ligaments ou les lésions du ménisque. Un échauffement complet est également la meilleure précaution dans ce sport.

La formation de base est importante

Malgré la forte sollicitation des articulations de l’épaule, les blessures aiguës à l’épaule restent rares dans le volley-ball de plage. Mais les douleurs chroniques sont plus fréquentes lorsque les muscles du tronc et des épaules ne sont pas suffisamment entraînés et échauffés. Il convient donc de mettre l’accent sur un entraînement cohérent de ces groupes musculaires dans ce sport. En effet, les balles soufflées par le vent et donc mal frappées peuvent être très douloureuses si le swing ne peut pas être ralenti. Pour la colonne vertébrale, le beach-volley est un sport plutôt défavorable, qui dépend de la condition physique et des exigences du joueur. Les nombreux sauts, virages et flexions en arrière lors de l’attaque peuvent également provoquer des blessures aiguës et chroniques si l’on joue sans entraînement. C’est surtout la poussée du groupe qui est affectée. Cependant, l’échauffement et la musculation pour renforcer les muscles du dos peuvent également avoir un effet préventif.

Protection contre le soleil pendant le beach-volley

Cependant, il ne faut pas seulement tenir compte de la douleur et des problèmes directement causés par le sport. Pour un sport comme le volley-ball de plage, qui se joue en plein air, chacun doit se préparer en conséquence. Si vous jouez au beach-volley au soleil et à des températures élevées, vous ne devez pas négliger le danger des rayons UV pour la peau. Comme pour tous les autres sports de plein air, la même chose s’applique, utilisez un écran solaire avec le facteur de protection solaire le plus élevé possible pour la peau, portez des vêtements de couleur claire, des lunettes de soleil et un couvre-chef et passez les pauses à l’ombre. Il est également important de boire suffisamment de liquides, de préférence des boissons non sucrées ou de l’eau, car les températures élevées et l’activité physique font perdre beaucoup plus de liquide qu’avec les sports en salle. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un sol sablonneux pour commencer.

Pour les débutants en beach-volley, il est absolument conseillé de pratiquer d’abord les techniques de base comme le lits plats et le creusement dans un parc, puis de passer au sable. Parce qu’une bonne technique de jeu réduit le risque de blessure et que l’on s’habitue pas à pas à ce nouveau sport.

Sport et exercices : choisir une salle de sport professionnelle à Nice
Comment avoir un physique de rêve en peu de temps ?